Rechercher

Est-ce que vous vous sentez bloqué ?

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

D'où provient un blocage ?

J'entends souvent ceci: je n'avance pas; tout est bloqué; je ne comprends pas, c'est comme si j'étais bloquée sur place, sur mon passé, sur ce job, ce mec, cette nana; ça m'énerve!! (pas la chanson de Helmut Fritz, encore que c'est le moment de la fredonner)

Mais que se passe-t-il, nom d'un petit pois en bois! comme disait mon grand-père.

On ne va pas se laisser emmerder par un blocage?! C'est souvent ce que l'on se dit.

Difficile de définir l'origine de ce qui bloque.

Se poser est donc le moyen de changer de focale et de perspective.

Première chose à faire, on se détend!

On respire et on remercie les blocages. Oui, oui, absolument!

Car s'ils sont là, ce n'est pas juste pour nous embêter exprès! ( je le précise car on devient clairement parano quand ça bloque)


Réussir à se débloquer

Cela nous demande de nous recentrer ou de simplement se mettre les pieds en éventail, à déplier l'éventail de notre vie. Oui, on peut faire les deux en même temps, c'est même recommandé 

Alors pas de panique, tout ça pour dire haut et fort, noir sur blanc, avec légèreté et optimisme: Débloquons à fond! Débloquer dans tous les sens du terme: se dégager du blocus, se dérider, ouvrir le cœur, se lâcher et s'auto-dérisionner ( ça n'existe pas? Ah bon..)

En rire quoi!

Profiter du mouvement de la vie, de l'inconnu, de l'imprévisible. Pas seulement de ce que l'on veut mais de ce qui est et que l'on refuse souvent par habitude, ou que l'on combat parce que cela ne correspond pas à nos rêves.

Qu'est ce qui a besoin d'être changé à l'intérieur de soi?

Qui ou quoi abandonnons nous? Une partie de nous-même? un projet? Un besoin?

Que n'abandonnons-nous pas? Une loyauté familiale? une illusion? Une croyance fortement ancrée? Une peur qui bloque le passage? Un vieux serment obsolète?


La souplesse et l'adaptation sont parmi les ressources "racines" les plus riches de l'être humain. On sait bien que les circonstances extérieures sont peu déterminantes. C'est notre façon d'y réagir qui importe et nous appartient. Notre libre arbitre est intact, à maints égards. Et tout ce à quoi nous résistons persiste.

Clairement, les blocages, ça craint pour beaucoup mais on peut essayer de les comprendre, dans un tête-à-tête qui n'a rien d'amoureux certes mais de préférablement amical. autant en faire une rencontre, en nous rendant disponible à un autre regard sur nous-mêmes, nos ombres, nos valeurs.

La première saine relation à soi, n'est-ce pas d'être en amitié avec ce qui nous traverse?


Éviter les situations de blocage

Observer si l'on ne demeure pas dans ce même vieux modèle de m….en se disant à chaque occasion: cette fois-ci, ça va marcher! Comme pour se confirmer que ce que nous voulons et qui renforcerait notre estime de soi amochée, va enfin se réaliser!

Par exemple: je rêve d'un job épanouissant, qui requiert des conditions particulières et à chaque fois que je pense le trouver, je retombe dans les mêmes déconvenues et désillusions. j'ai attiré à moi exactement le même schéma sans m'en rendre compte. Je veux que cette fois-ci, ce soit la bonne!

Et je n'avance pas. Sérieux, on ne peut continuer à s'en prendre plein la gueule pour donner raison à un rêve ou un idéal, sans se demander si cela est sous notre seul contrôle.

Idem dans les relations amoureuses.

Il est donc essentiel de comprendre ce qui se joue afin de ne plus bloquer. Il y a tout simplement des potentiels qui ne sont pas souhaitables, dans notre vie, ici et maintenant.

Or, des potentiels, il y en a par centaine. Autant se lancer dans quelque chose de différent car les efforts et l'énergie que l'on met dans ce qui ne fonctionne pas est là, disponible pour autre chose, auquel on ne veut pas s'ouvrir car ce serait un échec, une abdication.

Sinon quoi? la base sur laquelle on s'est construit s'effondre? avec la fausse croyance qu'il s'agit de notre identité immuable, gravée dans la pierre, même si c'est la pierre dure de notre caboche!

Non, car nous n'échouons pas , nous apprenons. Quand l'échec se répète, c'est la victime qui parle ou le rebelle qui ne cède pas mais ce n'est pas l'apprenant en nous.

Comme le disait Einstein, "la folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent. "

Autant négocier; faire un petit bout de chemin ou même un cheminouninet avec ces blocages. Et revisiter nos principes, nos pensées, les visions de notre vie.

Alors Haut les cœurs! Rien ne dure, rien n'est figé, tout est en mouvement. Accepter ce qui est ne signifie pas être inactif et désespéré. Agissons sur ce que nous pouvons, faisons preuve de discernement, renouvelons nous avec humour et énergie et le reste se débloquera.


N'hésitez pas à demander des conseils si cela bloque pour vous. Je répondrai avec plaisir.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pourquoi passer un week-end avec nous ? C'est l'été, le moment idéal pour s'occuper de soi et de ceux que l'on aime, de se poser, de se décharger de toutes les tensions et préoccupations de l'année. D